dimanche 14 février 2010

et dieu sait que j'y allais à reculons...










...perdue, dans l'immensité du grand palais... instant anonyme... politique de la sensation... ne pas savoir et pourtant savoir très bien, le malaise... les vies. le passage... à la fois tous et chacun... intime et anonyme...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire